Politique2.fr » Immo et maison » Assurance maison : avez-vous du mal à choisir votre assurance ?

Assurance maison : avez-vous du mal à choisir votre assurance ?

Que vous soyez locataire ou propriétaire, qu’il s’agisse d’une demeure principale ou secondaire, il faut que votre domicile soit assuré . Être assuré signifie d’être à l’abri de tout problème et d’être remboursé en cas de dommages, selon la nature de l’agent causal auquel vous êtes assurés.

Cependant, il n’est pas évident de choisir son assurance. Chacune clame être la meilleure, mais en réalité c’est très relatif ; tout dépend de vos propres besoins.

Pour vous aider à choisir, vous trouverez de nombreux articles sur : http://assurance-et-securite.fr qui vous orienteront dans votre prise de décision.

Quels sont les paramètres que vous devez vérifier au préalable ?

Avant de vous engager avec une assurance maison, il faut vous assurer de certaines notions :

  • Que votre statut soit pris en charge : surtout en ce qui concerne les locataires et les propriétaires non occupants.
  • Que les dommages que vous craignez le plus soient couverts par les options d’assurances qu’ils présentent.
  • Le rapport qualité-prix et les devis proposés pour votre situation.

Notre site internet esaye de vous trouver une assurance d’habitation adéquate à votre budget, à vos besoins et à votre statut grâce à un comparatif d’assurances.

Le guide de l’assurance habitation

L’assurance habitation est un type d’assurance destiné à protéger votre maison. Si vous êtes locataire, elle est obligatoire ; si vous êtes propriétaire, elle est facultative (bien que fortement encouragée). Les principales préoccupations concernant l’assurance habitation sont abordées dans ce guide complet, notamment la distinction entre l’assurance responsabilité civile et l’assurance tous risques, comment souscrire une assurance, comment obtenir un certificat, à quoi s’attendre en cas de sinistre et comment annuler votre police.

À quoi sert l’assurance habitation ? Qu’est-ce qui distingue l’assurance multirisque de l’assurance responsabilité civile ?

Comme son nom l’indique, l’assurance habitation est destinée à couvrir une maison. Cette assurance protège votre domicile ou votre lieu de travail en cas de dommages causés par un cambriolage, un incendie, une explosion, un dégât des eaux ou un bris de glace.

L’assurance habitation n’est pas obligatoire pour les propriétaires, mais elle l’est pour les locataires de logements vacants. Mais si vous êtes propriétaire d’une maison, nous vous conseillons vivement de souscrire une assurance habitation. Vous ne serez pas protégé en cas d’incendie ou de dégâts des eaux si vous n’avez pas d’assurance.

Soyez prudent car les garanties d’une assurance habitation à l’autre sont très différentes. Il existe une distinction importante entre:

L’assurance des risques locatifs, souvent appelée assurance responsabilité civile, vous protège contre les dommages que vous causez à autrui. Si vous subissez un dégât des eaux, par exemple, l’assurance ne paiera que les dommages causés aux biens de vos voisins et de votre propriétaire (si vous êtes locataire). Vos biens personnels ne sont pas couverts par l’assurance responsabilité civile des propriétaires. Si vous louez un appartement, vous devez souscrire une assurance habitation qui couvre au moins la responsabilité civile. On parle alors d’une assurance habitation pour « risque locatif ».

L’assurance habitation multirisque, comme son nom l’indique, couvre divers dangers, notamment le vol, l’incendie, les dégâts des eaux et le cambriolage. Cette assurance couvre également les dommages causés à vos propres biens en plus des dommages causés à autrui. La protection de la responsabilité civile est une composante de toutes les polices d’assurance complètes.

En liens :   Plaque professionnelle : acheter une plaque chez un revendeur

Quelle est la fonction du certificat d’assurance habitation ?

Un certificat d’assurance vous est remis par le fournisseur d’assurance lorsque vous souscrivez une assurance habitation auprès de lui. Il s’agit d’un document qui « certifie » ou « prouve », comme son nom l’indique, que vous avez une assurance habitation. Le papier comprend un résumé des garanties du contrat ainsi que l’adresse de l’habitation.

L’attestation d’assurance habitation peut être délivrée par courriel, par courrier postal ou par l’espace client en ligne, selon l’assureur.

Bon à savoir L’attestation d’assurance a la même fonction que les factures de services publics et d’eau en tant que confirmation de résidence.

Lors de l’emménagement, les locataires doivent présenter une copie de leur certificat d’assurance habitation. Ensuite, votre propriétaire a le droit de vous demander le certificat une fois par an pour confirmer que votre assurance est toujours valable.

Si le locataire ne présente pas de preuve d’assurance, le propriétaire a le pouvoir de mettre fin au contrat de location. C’est ce qu’on appelle une résiliation liée à l’assurance. Vous devez engager un huissier si vous voulez mettre fin au contrat de location.

Quels risques sont protégés en cas de sinistre ?

Selon la police d’assurance que vous avez souscrite, il peut y avoir une liste de sinistres qui sont couverts par l’assurance habitation. Le degré de protection offert par une police d’assurance responsabilité civile sera assez limité, comme nous l’avons vu : seuls les biens des tiers, y compris ceux de votre propriétaire si vous êtes locataire, seront assurés, et non vos biens personnels.

Si vous n’êtes pas responsable de l’un des accidents courants, votre assurance multirisque habitation les couvrira. En d’autres termes, l’assurance ne paiera pas l’installation de fenêtres de remplacement si vous êtes responsable d’un bris de glace. Mais si vous choisissez la garantie des accidents de la vie (GAV), vous pourrez continuer à être protégé même si vous avez causé le dommage (ou si le responsable n’est pas identifié).

Sachez qu’en cas de sinistre, vous avez cinq jours pour faire une déclaration de sinistre à votre assurance. Vous ne recevrez pas de paiement si vous ne respectez pas ce délai.

Voici un examen plus approfondi de trois des principaux risques que l’assurance multirisque couvre :

Le cambriolage 

Vous devez souscrire une assurance tous risques si vous voulez être protégé en cas de cambriolage ou de vol de biens. Pour que la police puisse enquêter sur un cambriolage et porter plainte, vous devez d’abord alerter la police (commissariat ou gendarmerie). La compagnie d’assurance doit ensuite recevoir la plainte et mener une enquête pour déterminer l’étendue des dégâts et fixer l’indemnité appropriée.

Dégâts d’eau 

 Si vous êtes locataire, l’une des garanties nécessaires est la garantie contre les dégâts des eaux. Vous avez cinq jours pour remplir un rapport et le soumettre à l’assureur si vous avez été victime de cette tragédie. Soyez prudent car tous les dégâts des eaux ne sont pas assurés. Relisez votre police d’assurance.

Explosions et incendies

 Si vous êtes locataire, votre assurance doit couvrir ces deux risques. Dans les cinq jours suivant la date de l’incendie ou de l’explosion, vous devez avertir l’assureur si votre logement est endommagé. Il est obligatoire d’obtenir un rapport d’expertise pour ce type de dommage.