Politique2.fr » Santé et bonheur » Thermomètre infrarouge : Un excellent produit ?

Thermomètre infrarouge : Un excellent produit ?

Un thermomètre reste l’objet numéro un pour être en conformité avec la température corporelle du corps.

En effet pour opter sur un protocole médical très précis il est nécessaire d’avoir accès à la température du corps d’un patient malade. La technologie infrarouge permet ainsi au patient d’avoir la solution pour envisager de quel type de maladie il s’agit. C’est pourquoi il est très intéressant pour le patient de savoir ses relevés de températures car il peut ainsi y voir une évolution possible.

Il est très important pour le patient d’être en progrès.

  • Un infrarouge très précis
  • Un système excellent
  • Un thermomètre de pointe

Il faut dire que le thermomètre infrarouge respecte un protocole, précis car il faut vise en un point précis pour la température. Pour avoir le meilleur thermomètre infrarouge si jamais le choix n’est pas fait. Il est important de se rendre sur une plateforme web tel que www.thermometre-infrarouge.fr pour avoir toutes les nouvelles tendances sur ces appareils de prise de température. Ainsi tout un panel de conseils mais aussi un comparatif de chaque produit sont disponibles en ligne pour aider le client à choisir.

Un bon thermomètre

Il est utile de concevoir un thermomètre qui répond parfaitement au relevé de la température corporelle du corps.

En effet il est très important pour l’ensemble des patients d’un hôpital d’être au courant de tous ce qui se pratique sur eux. En effet le thermomètre reste comme la meilleure solution pour un simple relevé de température indiqué sur le cadran numérique. Il faut dire que depuis des années, il y a bien une nouvelle donne qui a permis de mettre en lumière les qualités de ce thermomètre fiable.

Cet appareil de mesure vous permet de mesurer des températures à distance. Pendant la crise du Covid-19, il est devenu crucial. Quel est le processus d’un thermomètre infrarouge ?

Un thermomètre, c’est quoi ?

Un thermomètre est avant tout un appareil servant à mesurer les températures.

Depuis sa création, plusieurs technologies de thermomètres se sont succédé. Les thermomètres liquides à base de mercure ou d’alcool, ainsi que les thermocouples, les sondes PT100 et autres thermomètres électroniques.

Un dispositif optique appelé thermomètre infrarouge utilise la « lumière » infrarouge générée par une personne ou un objet pour calculer la température.

Décrire l’infrarouge

Ce type de lumière est appelé rayonnement infrarouge. Il est invisible pour les humains et a une teinte inférieure au rouge.

La vision nocturne, la thermographie pour détecter les pertes de chaleur dans les bâtiments, les télécommandes de télévision et bien d’autres choses encore utilisent le rayonnement infrarouge. En fait, vous pouvez utiliser la caméra de votre smartphone pour voir la lumière infrarouge émise par votre télécommande. Essayez, c’est agréable.

ainsi que les thermomètres sans contact.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Théoriquement, la température de tout objet ou être vivant est supérieure à 0 Kelvin. Ils produisent donc tous de l’énergie infrarouge !

En liens :   Lentilles : corrigez vos défauts visuels

L’émission infrarouge d’un objet augmente avec la température.

Une lentille optique amplifie le rayonnement lorsque vous positionnez votre thermomètre infrarouge. Elle fonctionne comme une loupe. Le capteur infrarouge reçoit ensuite les rayons réfléchis et convertit la mesure en un signal électrique. Ce signal est traité par un circuit intégré avant d’être envoyé à l’écran. La lecture de la température s’affiche.

Les avantages du thermomètre infrarouge pour la santé

Un thermomètre infrarouge est utilisé pour tester la température corporelle d’un patient, qui est généralement mesurée à 37°C.

Une personne a de la fièvre si sa température corporelle est égale ou supérieure à 38°C, comme dans le cas de la grippe ou du COVID-19.

Caméra thermique 

Une caméra thermique, comme un thermomètre infrarouge, capte une grande quantité de lumière infrarouge afin de produire des photographies dites « thermiques ». Les caméras thermiques peuvent être utilisées pour : découvrir et secourir des victimes la nuit ; détecter des pertes de chaleur dans des bâtiments ; détecter des incendies dans la forêt ; détecter des dysfonctionnements sur des machines industrielles ; et détecter des personnes fébriles dans des espaces publics comme les aéroports.

Pour résumer :

Un dispositif optique appelé thermomètre infrarouge utilise la « lumière » infrarouge générée par une personne ou un objet pour calculer la température.

L’être humain ne peut pas percevoir le rayonnement infrarouge, dont la teinte est inférieure au rouge.

La quantité de rayonnement infrarouge émise par un corps augmente avec la température.

Le thermomètre infrarouge utilise un capteur électrique infrarouge pour surveiller les températures.

En termes de médecine, il permet également de garder une distance et de prévenir les infections par le toucher entre chaque patient.

Les caméras thermiques, qui sont très utiles dans les domaines de la construction, de la fabrication ou de la sécurité, utilisent la même technologie.

Inconvénients de l’infrarouge

Comme il est invisible et généralement perçu par le corps comme de la chaleur, le rayonnement infrarouge (IR) intense est dangereux. Lorsqu’ils sont soumis à un rayonnement élevé, tel que celui émis par certains lasers, les effets thermiques des photons infrarouges, qui nuisent principalement aux yeux, peuvent également entraîner des brûlures cutanées en surface et en profondeur.

Le rayonnement infrarouge présente moins de risques que le rayonnement ultraviolet car il n’entraîne pas de mutations cellulaires, ce qui le rend non cancérigène.

Afin de réduire les risques posés par le rayonnement infrarouge, il convient de prendre les mesures suivantes : installer des écrans fixes avec un filtre anti-IR devant les sources de rayonnement ; fournir aux travailleurs des lunettes de protection ou des masques traités pour absorber le rayonnement infrarouge ; identifier et limiter l’accès aux zones d’émission IR.