Politique2.fr » Santé et bonheur » Mouche bébé électrique : quels conséquences a un mauvais mouchage ?

Mouche bébé électrique : quels conséquences a un mauvais mouchage ?

Le mouchage du bébé si il est mal fait peut engendrer des conséquences importante d’où la nécessité de bien le pratiquer et de s’entraîner. Pour cela il vous faut d’abord avoir un bon mouche bébé électrique. Un bébé est un petit être incapable de se moucher seul car ce n’est pas inné, il est donc nécessaire de le surveiller constamment et de ne pas oublier de le moucher.

Vous voulez connaître plus sur les mouches bébé, visitez notre site mouche-bebe-electrique.fr

Quels sont les méfaits d’un mauvais mouchage avec le mouche bébé électrique ?

Tout d’abord, il faut savoir que la toux peut être un signe d’un mauvais mouchage car lorsque le bébé est encombré, l’air ne peut pas passer par ses narines ce qui engendre un réflexe de toux donc si vous voyez votre bébé tousser pensez à lui dégager le nez à l’aide du mouche bébé électrique.

Si votre bébé est encombré lors d’un rhume ou autre, les sécrétions peuvent finir par stagner et par conséquence s’infecter. Afin d’éviter tout cela, pensez à utilisez votre mouche bébé électrique.

Autres conséquences d’un mauvais mouchages à l’aide du mouche bébé électrique :

  • Une rhinite
  • Une otite séreuse.

L’utilisation d’un mouche-bébé

Mouche-bébé : A quoi ça sert ?

Les bébés sont incapables de se moucher. Il est donc impératif de leur fournir un support pour qu’ils puissent respirer confortablement et dans les meilleures conditions.

Soulage le bébé

Le nez du bébé est son seul moyen de respirer. Il doit donc être bien nettoyé afin que l’air circule le plus efficacement possible, surtout lorsqu’il est malade. Toutes les cavités naturelles, y compris le nez d’un bébé, sont tapissées d’une muqueuse. Cette muqueuse peut abriter des micro-organismes et des bactéries, ce qui peut entraîner un certain nombre de maladies et nuire à la respiration de l’enfant. L’utilisation d’un mouche-bébé permet donc de nettoyer cette muqueuse, ce qui permet au bébé d’inspirer et d’expirer plus facilement.

Les différentes variétés de mouches bébé

Les mouche-bébés existent en plusieurs variétés. L’ampoule manuelle et le mouche-bébé manuel sont les deux modèles manuels. Mais le mouche-bébé électrique ou électronique est une autre option. Quelle que soit l’option choisie, elle vous permettra de vous débarrasser des sécrétions nasales de votre bébé afin qu’il puisse respirer facilement. C’est à vous de décider ce qui convient le mieux à vos préférences.

Idéale pour les enfants souffrants

Des boules de coton et une solution saline suffisent à dégager le nez de votre enfant s’il n’est pas malade. Lorsqu’il y a beaucoup de mucus à nettoyer, vous avez besoin d’un mouche-bébé. Pour déterminer si votre enfant est malade, vous pouvez surveiller un certain nombre de symptômes, comme la fièvre, un sommeil perturbé, une perte d’appétit ou même le rejet de la tétine, qui l’empêche de respirer par la bouche.

Comment utiliser correctement un mouche-bébé ?

La poire

Si vous optez pour la poire, commencez par injecter du sérum physiologique dans la narine du nourrisson, qui doit être allongé et tourné vers le côté. Après avoir appuyé sur la poire pour libérer l’air, placez délicatement son extrémité dans la narine, et relâchez le sac pour permettre l’aspiration du petit mucus. Après avoir vidé votre recueil dans une bassine, rincez l’ampoule et répétez la procédure dans l’autre narine. Lorsque le nez de votre bébé n’est pas trop bouché, utilisez ce dispositif.

Un mouche-bébé manuel 

Il est composé d’un embout buccal, d’un réservoir, d’un embout tubulaire, d’un tube et d’un embout nasal. Il est initié par la respiration et fonctionne par aspiration. Pour l’utiliser, placez l’embout buccal dans votre bouche et l’embout nasal dans la narine de votre bébé. Ensuite, commencez à aspirer. Au lieu d’inspirer rapidement et avec force, il est conseillé de prendre de nombreuses respirations profondes. L’enfant sera ainsi moins gêné. Continuez avec l’autre narine. Un bouchon filtrant permet de s’assurer que les sécrétions restent dans le réservoir et ne rentrent pas dans la bouche de l’aspirateur.

En liens :   Conseils santé : où trouver des conseils santé ?

Le mouche-bébé électrique 

En seulement 5 à 10 secondes, ce modèle devient efficace. Il a un aspect de thermomètre électronique et fonctionne sur piles. L’embout, qui peut être jetable ou stérile et réutilisable, doit d’abord être placé dans le nez du bébé avant d’appuyer sur le bouton pour démarrer la pompe. Lorsque le processus de nettoyage est terminé, l’appareil s’arrête automatiquement. La deuxième narine peut alors être travaillée.

Pour éviter de frotter les muqueuses, que vous choisissiez une lingette bébé électrique ou manuelle, veillez à ne pas pousser l’embout trop loin dans les narines de votre enfant. N’oubliez pas de nettoyer votre mouche-bébé après chaque utilisation pour vous débarrasser des bactéries et des germes qui auraient pu s’y développer.

Quand faut-il utiliser un mouche-bébé ?

Pour que le mouchage de votre enfant soit aussi efficace et inconfortable que possible, vous devez modifier la façon dont vous utilisez le mouche-bébé en fonction de l’âge et du moment de la journée de votre enfant.

Nourrisson de moins de 6 mois : maximum de trois fois par jour

Avant cet âge, limitez à deux le nombre de lavages par jour pour ne pas aggraver la sensibilité de son nez. S’il a le nez qui coule, ne faites que cela.

Bébé de plus de six mois

Même si votre bébé ne coule pas, vous pouvez nettoyer son nez jusqu’à trois fois par jour s’il a plus de six mois.

Mieux avant les repas

Il est crucial de choisir le moment idéal pour essuyer le nez de votre bébé. Il est recommandé de le faire avant le repas plutôt qu’après, car ce dernier peut provoquer des vomissements et des régurgitations. Après le bain de votre enfant, il est préférable de lui laver le nez car l’humidité aidera à fluidifier les sécrétions nasales et les rendra plus faciles à enlever. Elles seront ensuite soigneusement éliminées.

Une autre technique pour nettoyer le nez d’un bébé

En cas de sécrétions abondantes, lorsqu’il y a plusieurs sécrétions à expulser, les lingettes pour bébé sont généralement conseillées. Vous pouvez tout simplement utiliser du sérum physiologique pour un usage général :

Votre enfant doit être allongé sur le dos, la tête sur le côté.

Selon le côté où la tête de votre enfant est tournée, insérez délicatement l’embout de la dose de sérum physiologique dans la narine du dessus ; pressez doucement la dosette pour libérer complètement le liquide dans le nez ;

La solution saline doit sortir de l’autre narine lorsque vous fermez la bouche de votre enfant ;

Permettez à votre enfant d’avaler ;

Après avoir essuyé son nez avec un mouchoir en papier jetable, attendez quelques minutes, tournez sa tête dans l’autre sens et répétez le processus sur son autre narine.

Le nettoyage du nez de votre bébé figure en bonne place parmi les soins à lui prodiguer. Pour vous faciliter la vie et aider votre enfant à respirer régulièrement, armez-vous d’un lavage de nez pour bébé.

Il y a trois choses que vous devez garder à l’esprit lorsque vous utilisez un lavage de nez pour bébé :

Utilisez constamment une solution saline ; elle est excellente pour éliminer les sécrétions nasales ;

Adaptez-vous à l’âge de votre bébé : Votre jeune enfant aura besoin d’un nombre variable de nettoyages nasaux quotidiens en fonction de son âge ;

Les lave-nez pour bébés existent dans une variété de modèles, avec des options manuelles et électriques disponibles en fonction de vos préférences.