Politique2.fr » Immo et maison » Pompe à eau : comment la mettre en œuvre ?

Pompe à eau : comment la mettre en œuvre ?

Certaines personnes pensent que les installations électriques sont très compliquées à réaliser, ou encore il y a celles qui refusent de faire une petite manipulation de fil électrique par peur d’être électrocutées ou encore être la cause d’un court-circuit électrique. Alors parfois on évite de réaliser ses idées juste parce qu’on n’a pas les informations nécessaires dans un domaine précis. Pour la partie électrique de la pompe a eau vous devez :

  • Débrancher toute alimentation électrique et assurez-vous que le disjoncteur soit éteint.
  • Respecter le branchement des fils selon le code couleur tel qu’il est mentionné sur la notice d’emploi
  • Porter les outils de sécurité ; les gants, des lunettes …

Une installation débutante en qualité d’expert.

L’équipe de conseillers disponibles sur notre site, veilleront à vous servir les meilleures notices concernant l’installation électrique des pompes à eau.

Dorénavant, vous pouvez non seulement réfléchir à vos projets de pompage mais aussi l’équipe vous assure la bonne réalisation.

Quoi de mieux que de faire son installation soi-même ! Vous ne devez pas vous inquiéter pour votre sécurité puisque ces pompes sont bien étanches contre l’intrusion de l’eau dans les machines.

Comment choisir une pompe à eau ?

Les pompes à eau sont nombreuses. Faire le meilleur choix entre les pompes de surface et les pompes immergées n’est pas toujours simple. Ce qui compte le plus, c’est qu’elle réponde à vos attentes. Avant d’effectuer un achat, il y a de nombreuses choses auxquelles il faut penser. Comment alors choisir la bonne pompe à eau ?

Une pompe à eau c’est quoi?

La pompe à eau a été créée il y a longtemps. Elle sert uniquement à transférer un liquide d’un endroit à un autre. Ce liquide peut provenir de différents endroits, comme un puits, un forage ou un réservoir. La pompe aspire le liquide dans le tuyau et le refoule. Les pompes de surface et les pompes submersibles sont deux catégories différentes de pompes. Chacune d’entre elles a un but précis.

Chaque pompe est constituée d’un moteur dont le rotor est équipé d’une ou plusieurs roues. L’aspiration et le refoulement sont rendus possibles grâce à une ou plusieurs de ces roues. En outre, des moteurs monophasés (220V) ou triphasés (380V) sont disponibles en option.

Pompes de surface ou immergées?

Les pompes se répartissent en deux groupes : les pompes de surface et les pompes immergées. Vous devez identifier votre point d’aspiration afin de sélectionner votre pompe à eau. S’agit-il d’une fosse, d’un forage, d’un réservoir, d’un puits, etc. Il est conseillé d’utiliser une pompe de surface pour les puits dont la profondeur est inférieure à 8 mètres. Au-delà, une pompe immergée doit être utilisée sans faute. Celle-ci sera immergée immédiatement dans le fluide, d’où son nom. Vous devez également décider du type de liquide que vous allez pomper. S’agit-il d’une eau propre, polluée, ou autre ?

En liens :   Visiophone : Pouvez-vous faire votre montage tout seul ?

Pompes immergées

Il existe différents types de pompes submersibles. Vous devez comprendre vos besoins, comme cela a été dit précédemment. Vous pouvez installer une pompe avec un flotteur pour protéger l’installation contre les conditions sèches si le puits est assez grand. Dans le cas d’un puits étroit, vous voudrez une pompe de 4″ (100 mm). Cela vous permet d’utiliser l’eau pour l’irrigation et l’arrosage de votre maison (qui doit d’abord être traitée avant d’être ingérée).

Vous disposez en outre de pompes de relevage, qui sont généralement utilisées pour le nettoyage ou la vidange. Utilisez une pompe de cave, par exemple, en cas d’inondation. Il s’agit d’une pompe de relevage ou même d’une pompe d’épuration si elle est utilisée pour vider une fosse d’aisance ou une fosse septique.

Pompes de surface 

Cette pompe est montée en surface, comme son nom l’indique. Cette pompe peut déplacer l’eau d’un réservoir, d’un puits, etc. Elle peut être utilisée jusqu’à une profondeur de huit mètres. Un tuyau d’aspiration relié à la pompe est descendu dans l’eau. Celle-ci pourra alimenter soit votre système d’irrigation, soit votre habitation. Les pompes de surface peuvent être auto-amorçantes, mono-étagées, multi-étagées ou centrifuges, entre autres variétés. N’oubliez pas de fixer une crépine et un clapet anti-retour à l’extrémité du tuyau.

En résumé

Pour commencer, vous devez choisir entre une pompe de surface et une pompe submersible. Pour ce faire, prenez une décision en fonction de votre point d’aspiration. Une pompe submersible doit être construite si la profondeur est supérieure à 8 mètres, comme dans un puits ou un forage. Il faut ensuite préciser le type de liquide à pomper. Enfin, vous devez préciser le débit et la pression dont la pompe aura besoin pour fonctionner efficacement.

À l’exception des pompes déjà équipées d’un flotteur, toutes les pompes doivent être protégées électriquement par un disjoncteur magnéto-thermique et un dispositif d’arrêt en cas de faible niveau d’eau. Cette protection est facultative et n’a aucune incidence sur le bon fonctionnement du système, mais elle vous permet d’entretenir votre installation et, en particulier, de garantir le bon fonctionnement continu de votre pompe.

Vous pouvez choisir parmi une grande variété de pompes de surface ou immergées à La Bonne Pompe.