Politique2.fr » Style de vie » Blogueuse passion : quelles sont les règles connues pour perdre du poids rapidement ?

Blogueuse passion : quelles sont les règles connues pour perdre du poids rapidement ?

Vous n’acceptez plus vos kilos en plus ? Vous avez l’intention de maigrir ? Vous avez longuement cherché des solutions mais vous ne les trouvez toujours pas ? Alors, dans notre blog vous pourrez facilement connaitre les règles basiques qui vous permettent de perdre du poids rapidement.

Alors, vous devez savoir que pour maigrir, vous n’êtes pas obligés d’arrêter de manger ou d’appliquer des régimes qui vous privent de milles aliments ! Car dans ce cas, vous prendrez le double de votre poids après avoir maigris.

Voici quelques règles essentielles pour perdre du poids rapidement :

  • Ne sautez surtout pas les repas : car ils sont essentiels pour rester en forme, mangez léger le soir.
  • Arrêtez les boissons gazeuses.
  • Arrêtez de grignoter entre les repas : qui représente le facteur principal qui vous fait prendre du poids.
  • Diminuez la quantité de viandes et de lipides prises.

Faites attention à ce que vous mangez !

Notre blogueuse passion est de vous permettre d’atteindre votre objectif et de maigrir rapidement comme vous le souhaitez, vous devez donc appliquer nos conseils afin d’avoir les résultats souhaités.

Les 6 règles d’or pour un régime réussi

Vous êtes nombreux à souhaiter perdre quelques kilos chaque année après les excès des fêtes. Mais prendre les bonnes décisions alimentaires, décider quoi manger et en quelle quantité,… Le secret est de réduire son poids progressivement, sainement et durablement sans se restreindre.

Voici les six règles incontournables pour perdre les kilos des fêtes et commencer la nouvelle année en beauté.

Règle  n°1 : Fixez un objectif mesurable

Vous devez d’abord vous fixer des objectifs si vous voulez réussir à perdre du poids. fermer le bouton de votre pantalon préféré, enfiler votre jupe rouge préférée. Il s’agit généralement d’un objectif de poids. Attention, l’objectif doit être logique.

Vous vous en rendez compte ?  

Autrefois, nos ancêtres connaissaient fréquemment la famine. Le corps était capable d’entrer dans un mode d’économie d’énergie grâce à une adaptation naturelle très ancienne. Pour s’en sortir avec la quantité limitée de nourriture, on conservait alors le moins de calories possible. Le corps entre dans le même état d’adaptation lorsqu’il perd beaucoup de poids rapidement.

Afin d’éviter le fameux effet yo-yo, qui entraîne une reprise de poids après l’arrêt d’un régime, il est crucial d’éviter ce phénomène lorsqu’on cherche à perdre du poids. Par conséquent, il ne faut pas perdre plus de 1 kg par semaine ; 0,5 kg est excellent.

Règle 2: Sachez quel régime vous convient le mieux

Parmi les nombreux régimes amaigrissants qui ont récemment fait parler d’eux, citons le régime Dukan, la dissociation, le paléo ou encore la méthode Montignac. Mais s’il y avait un régime à privilégier parmi tous les autres, ce serait le rééquilibrage alimentaire.

Vous en êtes conscient ? De nombreux régimes préconisent d’éviter ou de consommer moins d’un certain nutriment ou d’une certaine catégorie d’aliments sous prétexte que cela permet de perdre du poids. En réalité, tout aliment ou substance ingéré en excès favorise l’accumulation de graisse. De plus, un régime qui exclut certains groupes d’aliments peut entraîner des carences, ce qui peut avoir un effet sur la santé.

Il est donc conseillé de manger varié et équilibré tout en réduisant légèrement l’apport calorique afin de perdre du poids. Concrètement, cela implique de limiter les portions plutôt que les types d’aliments consommés. En outre, les aliments transformés sont à éviter car ils sont souvent chargés de sel, de sucre et de graisses saturées malsaines. En outre, il est préférable de choisir des repas complets car ils sont plus riches en nutriments.

Règle n°3: La privation dans le placard

De fortes répercussions psychologiques et une perturbation du métabolisme peuvent résulter d’une restriction alimentaire sévère.

Vous en êtes conscient ? L’établissement de restrictions strictes pour contrôler le poids peut entraîner un état de restriction cognitive qui fait que l’attention est attirée par la nourriture, une mauvaise concentration, des sautes d’humeur et une hyperémotivité. Les mécanismes normaux de contrôle de la prise alimentaire peuvent occasionnellement être entravés. La frénésie alimentaire, également appelée alimentation excessive et impulsive, peut en résulter.

En liens :   Code promo Oscaro : vos pièces détachées moins cher

Il existe une ligne directrice infaillible à suivre pour prévenir l’émergence de ces comportements et la spirale infernale vers les troubles alimentaires : s’amuser tous les jours. C’est une autre raison pour laquelle la restriction calorique doit être surveillée et modifiée. Gardez à l’esprit qu’un aliment ne  » fait grossir  » que lorsqu’il est consommé en excès.

Règle n° 4 : Consommez les aliments avec discernement.

Revenir à un régime quotidien après les repas de fêtes peut entraîner une perte du plaisir gustatif. Comme les repas sont consommés rapidement, le corps n’a pas le temps de communiquer la satiété.

En êtes-vous conscient ? Un certain nombre de voies neurochimiques conduisent à la satiété. L’estomac se dilate avec l’arrivée des aliments, le cerveau reçoit des signaux des cellules graisseuses, l’estomac se dilate avec l’arrivée des aliments, et le cerveau lui-même après avoir intégré les informations gustatives, visuelles et olfactives.

La réponse ? Manger avec conscience. Vous n’avez pas conscience de ce que c’est ? Prenez simplement le temps de manger pour que votre cerveau ait le temps de tout traiter. Servez-vous une assiette de taille modérée, regardez ce qu’elle contient, sentez le repas et, surtout, savourez-le en le mâchant bien avant de l’avaler. Restez à l’écart des stimulants extérieurs comme la télévision et les lieux animés et agités. Restez détendu et absorbez tout. Vous observerez que la taille de vos assiettes diminuera automatiquement.

Règle n° 5 : Votre meilleur allié est l’eau

La surconsommation de nourriture et d’alcool est typique des fêtes de fin d’année.

Vous en êtes conscient ? L’alcool, souvent connu sous le nom d’éthanol, est dangereux pour l’organisme. Il entraîne une déshydratation, dont le foie se débarrasse ensuite. Les sucres, ingérés en grande quantité pendant les fêtes, sont également « traités » par le foie. Par conséquent, il est mis à l’épreuve pendant cette période.

Il est donc crucial de consommer de l’eau – qu’elle soit pure ou infusée – pour faciliter les processus de détoxification de l’organisme et aider le foie à retrouver son niveau d’hydratation idéal. Étant donné que l’eau constitue 60 % de votre corps, elle est sans aucun doute l’élément le plus crucial. Par conséquent, ne vous en privez pas.

Le thé est une option fantastique pour rester hydraté, car il contient des antioxydants et vous garde au chaud en hiver. Les thés verts d’origine contrôlée ou les ingrédients biologiques sont des choix supérieurs.

Règle n° 6 : Laissez le canapé 

Vous êtes moins actif en décembre à cause du froid et du temps imprévisible. Il est temps de modifier vos habitudes en janvier.

Vous en êtes conscient ? L’énergie est utilisée par votre corps pour maintenir l’activité essentielle nécessaire au maintien de fonctions importantes, telles que la création de chaleur, la digestion, la respiration et l’activité cérébrale. Votre métabolisme fondamental est le suivant. L’énergie nécessaire pour contracter vos muscles est un autre facteur. Par exemple, lorsque vous marchez, vous levez le bras pour atteindre le gâteau au chocolat dans le placard. Marcher davantage ou pratiquer une activité physique entraînera une dépense énergétique plus élevée, ce qui fera pencher la balance en faveur de la perte de poids.

La solution est de choisir une activité que vous aimez et de vous y mettre doucement. La résolution positive sera vite oubliée si vous faites marche arrière. L’activité physique aide à perdre du poids, à se concentrer et agit comme un antidépresseur.